VOTE | 3 fans

Interview : John Landgraf :anglais

FX President on Justified, Channeling Elmore Leonard and Passing on Breaking Bad.

Feb 21, 2013 08:54 AM ET by Oriana Schwindt

 

 

FX president and general manager John Landgraf came to the network in 2004 when the channel's scripted offerings were limited to Nip/Tuck and The Shield. Since then, he's built a stable of hits, from the recently departed Rescue Me to ratings monster Sons of Anarchy to the critically beloved Justified. Landgraf talked to TV Guide Magazine about doing Elmore Leonard justice, bucking the antihero trend — and why he didn't pick up Breaking Bad.

 

TV Guide Magazine: At the Television Critics Association press tour, you talked about the cornerstones of FX initially being The Shield, Rescue Me, It's Always Sunny in Philadelphia, and Nip/Tuck. What void did Justified fill?

John Landgraf: I guess I would describe our brand in various different ways, but one way is populist literature, the combination of broadly entertaining television shows that often actually take on a genre. You know, The Shield was a police procedural, Nip/Tuck was a medical drama, The Americans is an espionage thriller. And I look at Justified as kind of a modern western.

But the literature part is a really distinctive, character-based, humanistic voice. Sort of the aspiration to write with a kind of depth and language that feels very real. And I think that's true in both ways with Justified. [Executive producer] Graham Yost and his collaborators get Elmore Leonard's voice right, and it's very hard to get essentially 13 hours of new original Elmore Leonard a year. And they really get the voice of the South right. The writers have spent a fair amount of time down there, so there's a musicality to the language, there's a depth to the characters.

I think that Justified does a masterful job of deconstructing Raylan Givens' character and, by extension, the iconic white-hat lawman who has been a part of American film and television for generations, all the way back to Gary Cooper and through John Wayne. What's fascinating to me about the show is that, the implication of the title is that we have a very angry man, who comes from a very angry background, who has found a socially acceptable — i.e. justifiable — way to do what he really wants to do, which is kill people. And from the very beginning he has a crisis of faith surrounding that. I think it's fascinating; we'd never really examined deeply the motivations of that white-hatted hero. We just knew that he was good, they were bad, and therefore we could feel unabashedly satisfied that good triumphed over evil. This is a little bit more subtle. So on one level you can just eat it like candy or popcorn, but on the other hand, you can experience it as a really good book.

TV Guide Magazine: I hadn't read any Elmore Leonard before starting to watch Justified, but I finally got around to it this Christmas. Elmore Leonard said they really nailed his tone, but I didn't realize until now how true that is.

Landgraf: It really is. You know, I developed a really quite-good show called Karen Sisco that was based on the character that Jennifer Lopez played in Out of Sight and was played by Carla Gugino on television. And the pilot was terrific, but then we had to sit down and figure out how to come up with material that good every week — by the way, times 22, because it was a broadcast show. And we couldn't do it. So I say sometimes my penance for that relatively near-miss was going back, 'cause I really, really love Elmore's work. Part of what makes me so gratified is, that guy has literally done everything and anything a writer can do, and the one thing he didn't have was a hit television show based on one of his characters or books. So now he has that and has been able to really enjoy it. That's been really, really cool.

TV Guide Magazine: You've also talked about being a little tired of antiheroes. Back when the Emmy nominations were announced in July, it felt like we'd reached peak antihero; five out of the six lead actors nominated were all basically playing sociopaths. Justified bucks that trend.

Landgraf: It does! He's a flawed hero, rather than an antihero. You just kind of have to go in the opposite direction of where the trend's going. Interestingly enough — this is not a decision of which I'm tremendously proud — but we developed, and I passed on, Breaking Bad. And the reason that I did, though, was that with The Shield, Nip/Tuck, and Rescue Me on the air, I was like, "Well, are we going to be an exclusively antihero-based network?" A male, white antihero-based network. And isn't that a small, fairly narrow brand? Now, if I could go back, of course I'd pick up Breaking Bad. But the reason I didn't is I've never wanted FX to get pigeonholed into a small cul-de-sac. I think our ambitions creatively are much more expansive than that.

TV Guide Magazine: Does the same go for the Outlaw Country pilot, with John Hawkes and Mary Steenburgen?

Landgraf: [Sighs] That was a really tough decision. Yeah, we've only made two pilots we haven't ordered. I think there are other channels who would have picked up that pilot. It was a good pilot. But ultimately, I didn't feel it was filling a void in television that was unfilled, whereas I do feel that way about Justified.

TV Guide Magazine: Other than the void of not having John Hawkes on TV.

Landgraf: Well, that is a void, I agree with that.

TV Guide Magazine: Do you have a theory for why Sons of Anarchy has been such a success in the 18-49 demographic, while Justified is a little more of a modest hit?

Landgraf: With American Horror Story and Sons of Anarchy, more than 70 percent of the audience that watches those shows is between the ages of 18 and 49. With Justified, it's around 50 percent. The median age of American Horror Story and Sons of Anarchy is in the mid-30s; the median age of Justified is 48 or 49. So it's just a show that appeals to a slightly more mature audience. And that, by the way, is good. Because one of the things we want as a channel is to cover many, many bases with our shows. We don't want them all to appeal to the exact same people. So I like the idea of having an older show. Like, I found out that Carl Reiner and Mel Brooks get together and watch Justified. [Laughs] Those guys are my heroes! I'm just so tickled about that.

 

(source tvguide.com)

Ecrit par mitron 

Interview : John Landgraf :français

FX Président sur ​​Justified, Canalisation Elmore Leonard et la transmission de Breaking Bad

21 février 2013 08h54 HE par Oriana Schwindt

 

FX-président et directeur général John Landgraf venus au réseau en 2004, lorsque l'offre scriptés de la chaîne ont été limités à Nip / Tuck et The Shield . Depuis, il a construit une écurie de hits, de l'récemment quitté Rescue Me de notation monstre Sons of Anarchy à la critique bien-aimée Justified . Landgraf parlé à TV Guide Magazine de faire Elmore Leonard justice, contre la tendance de antihéros - et pourquoi il n'a pas ramasser Breaking Bad .

 

TV Guide Magazine: A la Television Critics Association press tour, vous avez parlé des pierres angulaires de FX étant initialement The Shield, Rescue Me, c'est toujours ensoleillé à Philadelphie , et Nip / Tuck. Que nul ne Justifié remplissage?

John Landgraf: Je suppose que je pourrais décrire notre marque de différentes façons, mais d'une façon que la littérature populiste, la combinaison de divertissement largement émissions de télévision qui souvent prennent réellement sur ​​un genre. Vous savez, le bouclier était une procédure de police, Nip / Tuck est un drame médical, les Américains est un thriller d'espionnage. Et je regarde Justified comme une sorte de western moderne.

Mais la partie de la documentation est vraiment distinctive, basée sur des caractères, la voix humaniste. Sorte de l'aspiration à écrire avec une sorte de profondeur et la langue qui se sent très réel. Et je pense que c'est vrai dans les deux sens avec Justified. [Producteur exécutif] Graham Yost et ses collaborateurs se Elmore Leonard droit de la voix », et il est très difficile d'obtenir essentiellement 13 heures de nouveau Elmore Leonard originale par an. Et ils deviennent vraiment la voix du droit du Sud. Les auteurs ont passé pas mal de temps là-bas, donc il ya une musicalité de la langue, il ya une profondeur aux personnages.

Je pense que Justified fait un travail magistral de déconstruire le personnage de Raylan Givens et, par extension, l'emblématique justicier white-hat qui a été une partie du film et de la télévision américaine depuis des générations, tout le chemin du retour à Gary Cooper et le nom de John Wayne. Ce qui est fascinant pour moi de le montrer, c'est que, l'implication du titre, c'est que nous avons un homme très en colère, qui vient d'un milieu très en colère, qui a trouvé un acceptable socialement - soit justifiable - façon de faire ce qu'il veut vraiment faire, c'est tuer des gens. Et dès le début, il a une crise de la foi qui entoure. Je pense que c'est fascinant, nous n'avions jamais vraiment examiné en profondeur les motivations de ce héros blanc casquette. Nous savions qu'il était bon, ils étaient mauvais, et donc nous pouvions sentir sans vergogne convaincu que bon triomphé sur le mal. C'est un peu plus subtil. Ainsi, sur un niveau, vous pouvez simplement manger comme des bonbons ou du pop-corn, mais d'un autre côté, vous pouvez vivre comme un très bon livre.

TV Guide Magazine: je n'avais pas lu tout Elmore Leonard avant de commencer à regarder Justified, mais j'ai finalement obtenu autour de lui ce Noël. Elmore Leonard a dit qu'ils ont vraiment réussi son ton, mais je ne savais pas jusqu'à présent comment cela est vrai.

Landgraf: Il est vraiment. Vous savez, j'ai développé un très-bon spectacle vraiment appelé Karen Sisco qui était basée sur le personnage que Jennifer Lopez a joué dans Out of Sight et a été joué par Carla Gugino à la télévision. Et le pilote a été formidable, mais ensuite nous avons eu de s'asseoir et de trouver une façon de venir avec du matériel qui bien chaque semaine - soit dit en passant, 22 fois, parce que c'était un spectacle de diffusion. Et nous ne pouvions pas le faire. Donc, je dis parfois ma pénitence pour que relativement near-miss allait retourner, parce que j'ai vraiment, vraiment adoré le travail de Elmore. Une partie de ce qui me réjouis donc est ce mec a littéralement tout et n'importe quoi un écrivain peut faire faire, et la seule chose qu'il n'avait pas été une émission de télévision à succès basé sur un de ses personnages ou de livres. Alors maintenant, il a cela et a pu vraiment en profiter. Cela a été vraiment, vraiment cool.

TV Guide Magazine: Vous avez également parlé au sujet d'être un peu fatigué de antihéros. À l'époque où l'Emmy nominations ont été annoncées en Juillet, c'était comme si nous avions atteint antihéros de pointe; cinq des six acteurs principaux nominés étaient tous des sociopathes qui jouent essentiellement dollars a justifié cette tendance..

Landgraf: C'est fait! C'est un héros imparfait, plutôt que d'un antihéros. Vous avez juste sorte de besoin d'aller dans la direction opposée de l'endroit où la tendance va. Chose intéressante - ce n'est pas une décision dont je suis extrêmement fier - mais nous avons développé, et je suis passé sur, Breaking Bad. Et la raison pour laquelle je l'ai fait, cependant, était que, avec The Shield, Nip / Tuck et Rescue Me sur l'air, j'étais comme, "Eh bien, allons-nous être un réseau exclusivement antihéros basée?" A, blanc réseau antihéros basée masculin. Et n'est-ce pas une petite marque assez étroit? Maintenant, si je pouvais revenir en arrière, bien sûr je prends Breaking Bad. Mais la raison pour laquelle je n'ai pas, c'est que je n'ai jamais voulu FX pour obtenir catalogué dans un petit cul-de-sac. Je pense que nos ambitions créative sont beaucoup plus vaste que cela.

TV Guide Magazine: Est-ce la même aller pour le pilote d'Outlaw Country, avec John Hawkes et Mary Steenburgen ?

Landgraf: [Soupirs] Ce fut une décision très difficile. Oui, nous avons seulement fait deux pilotes nous n'avons pas commandés. Je pense qu'il ya d'autres canaux qui aurait ramassé ce pilote. C'était un bon pilote. Mais finalement, je n'ai pas senti qu'il était comble une lacune dans la télévision qui était vacant, alors que je me sens de cette façon sur justifiée.

TV Guide Magazine: Autre que le vide de ne pas avoir John Hawkes à la télévision.

Landgraf: Eh bien, c'est un vide, je suis d'accord avec cela.

TV Guide Magazine: Avez-vous une théorie pour expliquer pourquoi Sons of Anarchy a été un tel succès dans les 18-49 démographique, tandis que Justified est un peu plus d'un succès modeste?

Landgraf: Avec Américain histoire d'horreur et Sons of Anarchy, plus de 70 pour cent de l'auditoire qui regarde ces émissions est entre les âges de 18 et 49 ans. Avec justifiée, c'est autour de 50 pour cent. L'âge médian d'American Horror Story et Sons of Anarchy est au milieu des années 30, l'âge médian de Justified est de 48 ou 49. Donc, c'est juste un spectacle qui fait appel à un public un peu plus mature. Et que, par ailleurs, est bon. Parce que l'une des choses que nous voulons comme un canal est de couvrir de nombreuses bases avec nos spectacles. Nous ne voulons pas tous faire appel aux mêmes personnes exactes. Donc j'aime l'idée d'avoir un spectacle plus. Comme, j'ai découvert que Carl Reiner et Mel Brooks se réunir et regarder justifiée. [Rires] Ces gars-là sont mes héros! Je suis tellement chatouillé à ce sujet.

 

(source tvguide.com)

Ecrit par mitron 
Ne manque pas...

Un coffret DVD de la saison 1 de The Hollow Crown à gagner avec L'Atelier d'Images et Hypnoweb !
Tirage au sort le 28/09 | Participation gratuite

Participe à notre concours de design en créant un calendrier de l'Avent sur le thème des séries TV !
Participez ! | Date limite : 13/10

Activité récente

Pendu
07.06.2018

Les acteurs
24.07.2018

Dossiers
08.06.2018

Les Personnages
08.06.2018

Interviews
07.06.2018

Multimédia
07.06.2018

Créations
07.06.2018

Le Film
07.06.2018

The Book
07.06.2018

Actualités
Carla Gugino  : Gerald's game

Carla Gugino : Gerald's game
Carla Gugino va jouer dans un nouveau film nommé Gerald's game. Il s'agit d'une adaptation d'un...

Jennifer Lopez ce soir sur C8 dans 'Parker'

Jennifer Lopez ce soir sur C8 dans 'Parker'
Jennifer Lopez, qui jouait le rôle de Karen Sisco dans le film Hors d'atteinte, sera ce soir, lundi...

Ving Rhames | Mission: Impossible - Rogue Nation

Ving Rhames | Mission: Impossible - Rogue Nation
Cette semaine, retrouvez l'acteur Ving Rhames dans vos salles de cinéma, à l'affiche du dernier...

Los Angeles Premiere Of HBO's New Comedy Series

Los Angeles Premiere Of HBO's New Comedy Series "The Brink"
Carla Gugino était présente à la première de la nouvelle comédie de HBO, "The Brink", lundi 8 juin...

Première de

Première de "Me And Earl And The Dying Girl"!
Carla Gugino a assisté à la première de "Me And Earl And The Dying Girl", mercredi 3 juin au théâtre...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Partenaires premium
HypnoRooms

Emilie1905, Hier à 19:22

La manche 2 pour voter pour votre personnage historique préféré sur LOT vous attends

Sevnol, Hier à 19:58

Nouveau sondage sur le quartier Person of Interest ! N'hésitez pas à aller faire un petit tour Merci d'avance à tous les votants

Xanaphia, Hier à 21:02

Bande annonce, sondage, nouvelles séries, venez donc sur le quartier Marvel pour découvrir toutes les news !

stella, Hier à 21:34

Universal Pictures vient de dévoiler la date de sortie du film de Downton Abbey. A découvrir sur le quartier de la série!!

choup37, Aujourd'hui à 01:36

On connait le jour ET l'heure de diffusion de la saison 11 de Doctor Who sur Fr4! Toutes les infos sur le quartier

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site